Comment protéger ses fenêtres pvc et alu en hiver ? | Go Fenêtres

Les fenêtres, qu’elles soient en pvc ou en aluminium, n’échappent pas aux risques de condensation voire de moisissures provoquées par les températures froides de l’hiver. Ces petits désagréments causés par l’humidité de l’air ne sont en aucun cas un signe de mauvaise qualité des fenêtres. Afin de les éviter au maximum, il est nécessaire de veiller à ce que la température de votre intérieur demeure stable. Il est conseillé de régler vos radiateurs et thermostats à 20°C dans vos pièces à vivre (salon, cuisine), et à 18°C dans les autres pièces (chambres, bureaux). À l’extérieur, la protection assurée par les volets permet de créer une couche de protection isolante supplémentaire afin de réduire l’impact de l’air froid sur les vitres. Pensez à les fermer à la tombée de la nuit, particulièrement en hiver, lorsque la température baisse rapidement.

Que faire contre la condensation sur les fenêtres pvc et alu ?

La condensation qui se forme sur la surface intérieure des vitres et menuiseries des fenêtres en pvc et aluminium est due à la rencontre de températures chaudes et froides. Si elle se produit plutôt en hiver, elle est également particulièrement présente dans les salles de bains ou dans les cuisines, là où le taux d’humidité est très élevé. Cette humidité trop présente ne peut plus être absorbée par l’air et elle prend la forme de buée voire de suintement sur vos fenêtres. Le niveau de condensation dépend de la capacité isolante de votre fenêtre, plus elle est isolante moins le choc entre les températures est important.

Afin de réduire la condensation, il est important de rétablir un niveau d’humidité stable et suffisant dans l’air. Un air trop sec à cause d’un chauffage trop élevé n’est pas bon pour la santé et peut provoquer des maux de tête. Il est recommandé d’aérer vos pièces entre 5 et 10 minutes par jour afin d’assurer un renouvellement de l’air et donc une régulation de son niveau d’humidité. Pensez bien sûr à éteindre vos radiateurs à ce moment afin de ne pas perdre d’énergie inutilement. Les plantes vertes jouent également un rôle efficace dans le maintien d’un taux d’humidité optimal. Vous pouvez également vous tourner vers les absorbeurs d’humidité ou encore les radiateurs de fenêtres.

Comment enlever moisissures et rouille des fenêtres pvc et alu ?

Des traces de moisissures peuvent apparaître sur les joints de vos fenêtres, elles sont provoquées par la stagnation de l’eau de condensation coté intérieur et par les intempéries côté extérieur. En intérieur, vous pouvez facilement l’éviter en essuyant fenêtres et cadres lorsque la condensation ne s’évapore pas, afin d’éviter un contact prolongé entre l’eau et les joints. Il est rare de constater des traces de rouille, mais pas impossible en fonction de l’ancienneté et des matériaux de composition de vos fenêtres. Afin de faire disparaître les moisissures, frottez vos joints à l’aide d’une petite brosse (une brosse à dents fera l’affaire) au savon noir. Vous pouvez également mélanger un verre de vinaigre blanc à deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude afin de redonner un aspect neuf à vos joints.

Les fenêtres en pvc et en alu ont l’avantage de ne pas présenter de parties externes en fer et ne sont donc pas concernées par la rouille. Si vous disposez de gonds ou de poignées en fer à l’extérieur, les intempéries peuvent provoquer de petites traînées de rouille. Dans ce cas, frottez au savon noir les traces apparues sur vos menuiseries, et entretenez les parties en fer avec un produit protecteur anti-rouille, ainsi qu’une huile spécifique.