Quel type de fenêtre choisir pour une bonne isolation phonique ?

L’isolation phonique de votre résidence passe principalement par le type de fenêtre dont vous êtes équipés. Ce sont elles qui vous protègent des bruits extérieurs, qui peuvent être très modérés dans le cas d’une installation en zone isolée (vent, activités de jardinage) à très importantes si votre habitation se situe dans un quartier passant ou aux abords d’une voie de circulation particulièrement fréquentée. Les surfaces vitrées reçoivent les vibrations et peuvent conduire le son voir l’amplifier en cas de mauvais matériaux. Cela a un impact négatif sur votre qualité de vie chez vous, vous empêchant de profiter du silence réparateur pour votre santé et votre moral. Afin de profiter du calme de votre intérieur, tournez-vous vers des systèmes de vitrage spécifiques, adaptés à votre lieu d’habitation et aux besoins qui y sont liés. Le double vitrage est un classique mais également un minimum en termes d’isolation. Si vous vous situez en zone bruyante, un feuilletage supplémentaire, ou un triple vitrage vous permettront une protection encore meilleure. Prenez également garde au système d’installation et de montage des vitrages ainsi que des cadres de fenêtres afin de bénéficier d’une isolation acoustique de qualité.

Qu’est-ce que le vitrage phonique ?

Le vitrage phonique désigne un système d’isolation de fenêtre qui repose sur une composition permettant de bloquer et filtrer les sons extérieurs dérangeants (bruits de moteurs et de circulation, voie ferrée, passage d’avion, etc.). Le double vitrage classique est constitué de 2 vitres de 7 millimètres chacune, séparées par une couche intercalaire de 16 millimètres de gaz argon. Afin de donner une qualité isolante acoustique à la fenêtre, il est nécessaire d’agir sur l’épaisseur des vitres. C’est en augmentant l’épaisseur de la vitre extérieure que l’effet est le plus important, ainsi on peut parler de véritable efficacité d’isolation phonique lorsque le vitrage extérieur est supérieur de 2 millimètres au vitrage intérieur. L’épaisseur de la couche intercalaire, elle, n’a pas d’impact sur les capacités phoniques de la fenêtre. La référence en matière d’isolation phonique est généralement le 10/10/4, c’est à dire une vitre extérieure de 10 millimètres suivie d’une couche intercalaire de 10 millimètres puis d’une seconde vitre de 4 millimètres. L’indice RW représente la quantité de bruit arrêtée par le système isolant de la fenêtre. Plus il est élevé, plus le pouvoir isolant est important.

Les avantages d’une fenêtre double vitrage phonique

En termes de perception par l’humain, une réduction du niveau sonore de 10 DB donne l’impression d’entendre deux fois moins de bruit. S’équiper de doubles vitrages phoniques est donc un moyen de s’offrir un véritable confort de vie. L’environnement sonore quotidien peut avoir un réel impact nocif, et les mauvaises conditions de repos sont susceptibles de provoquer stress, angoisse et fatigue sévère. Les qualités phoniques de vos fenêtres ont un effet non négligeable sur votre santé et celle de votre famille. Le double vitrage phonique promet également d’autres qualités importantes. D’abord, il possède une fonction isolante d’un point de vue thermique, essentielle pour contrôler votre consommation d’énergie et vous mettre en conformité avec la réglementation thermique RT2020 qui prendra effet en janvier 2021 en cas de construction neuve. En optant pour un double vitrage feuilleté, vous bénéficiez également d’une fonction sécurité de haute performance, due à l’épaisseur doublée de la vitre extérieure : même en cas d’accident, les débris ne tombent pas et ne produisent pas d’éclats dangereux.

Option d’isolation phonique : la plaque isolante

Si la fenêtre double vitrage phonique est un incontournable pour la sérénité de votre intérieur, elle peut également s’équiper d’un traitement spécial afin de la rendre encore plus performante. Pour accroître la capacité isolante du vitrage extérieur, il est composé de deux lames deux verres entre lesquelles on contrecolle une plaque isolante. Ce type de vitrage, dit feuilleté, est un 44.2/16/4, c’est à dire qu’il est composé de deux vitres de 4 millimètres collées, d’une couche intercalaire de 16 millimètres et d’une vitre intérieure de 4 millimètres.