Le crédit impôt fenêtre en 2020 : Ma Prime Renov' remplace le CITE

Le CITE, Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, mis en place par l’État en 2005, était destiné à ouvrir un crédit d’impôt pour la réalisation de travaux de rénovation visant à améliorer les performances énergétiques. Il est désormais remplacé par une prime directement versée aux particuliers sur présentation de justificatifs : Ma Prime Rénov’, dont la mise en place se fait de manière progressive à partir de 2020. Grâce à ce dispositif, l’État souhaite promouvoir et accélérer la transition énergétique en favorisant les particuliers qui prennent l’initiative de mieux s’équiper afin de réaliser des économies d’énergies, nécessaires à la protection d’un cadre de vie durable.

Qu’est-ce que la prime unique à la rénovation énergétique : Ma Prime Renov' ?

Ma Prime Renov’ est un système simplifié d’aide à la rénovation à visée énergétique. Elle concerne près de la moitié de la population française dès 2020, et s’élargira à tous les publics d’ici 2021. Elle vous permet de bénéficier d’une aide rapide et ciblée pour vos travaux d’isolation, de ventilation et d’équipement de chauffage. Le montant de cette prime est progressif, il est calculé en fonction des améliorations que vous apportez à votre bien et de votre niveau de revenus. Son montant est plafonné à 20 000 euros répartis sur 5 ans. En complément de cette dynamique, de nouvelles dispositions seront d’ailleurs mises en place par la nouvelle RT 2020 (Règlementation Thermique) pour les constructions nouvelles et leur imposeront de produire davantage d’énergie qu’elles n’en consomment. Si vous êtes propriétaire d’un logement ancien ou si vous prévoyez de faire construire, vous avez donc tout intérêt à choisir des matériaux et des équipements à haute performance thermique.

Qui peut bénéficier de Ma Prime Rénov’ ?

Pour avoir droit à la prime Ma Prime Rénov’ vous devez être propriétaire de votre logement depuis au moins 2 ans et l’occuper en tant que résidence principale. La prime concerne aussi bien les maisons individuelles que les logements collectifs pour des travaux sur les parties privées et sur les parties communes. Vous devez également faire réaliser vos travaux par une entreprise RGE, Reconnue Garante de l’Environnement, et ne pas dépasser un certain plafond de revenus. Ces plafonds sont consultables en ligne sur le site maprimerenov.gouv.fr et diffèrent selon votre région de résidence, et le nombre de personnes présentes dans votre foyer. Afin d’en bénéficier, vous devez vous munir de la facture de l’entreprise qui a pris en charge vos travaux et faire votre demande en ligne après réalisation. La prime vous sera versée directement sur votre compte bancaire grâce au RIB que vous aurez fourni lors de votre inscription.

Zoom sur l’isolation thermique des parois vitrées

L’isolation thermique des fenêtres est un point crucial afin de protéger votre logement de la déperdition de chaleur et ainsi réaliser des économies d’énergie, positives pour vos dépenses et pour l’environnement. Avec le nouveau dispositif Ma Prime Rénov’, le crédit impôt fenêtre mis en place dans le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) octroyé pour les travaux réalisés afin d’améliorer les capacités isolantes de vos fenêtres, est transformé en prime. L’isolation thermique des parois vitrées, en remplacement de simples vitrages, bénéficie d’une aide pouvant aller jusqu’à 100 euros par équipement, c’est à dire par fenêtre ou vitrage remplacé. Cela représente un réel coup de pouce pour vos travaux d’isolation. En plus de bénéficier de ce remboursement d’une part de vos dépenses, vous gagnerez également sur vos factures d’énergie, et aurez la satisfaction de participer à la préservation de la planète.